Le Député Joël Giraud s'inquiète de l'éventuelle augmentation du trafic routier sur notre département suite à l'effondrement du pont autoroutier à Gênes… nous aussi. Le village de La Roche de Rame ne peut supporter plus longtemps le trafic régulier de cet axe majeur entre la France et l'Italie avec des pics de plus en plus fréquents suite à des incidents sur certaines routes d'autres départements ou d'autres pays. LA DÉVIATION EST UNE URGENCE, IL SERAIT TEMPS QUE LES DÉCIDEURS EN PRENNENT CONSCIENCE

 

 

Piétons et cyclistes, vivez une expérience unique, traversez le village de La Roche de Rame, serrez les fesses et respirez un bon coup.

 

 

Dimanche 29 juillet, vers 18h, la circulation dans la traversée de La Roche de Rame sur la RN 94, axe principal du département est filmée pendant 12 mn : résultat 236 véhicules soit une moyenne de 1180 véhicules/heure et au milieu de tout cela des piétons (1mn30, 3mn47, 5mn30) et encore il n'y avait pas de camions. Il y a certes un passage piétons pour sécuriser la traversée et un petit bout de trottoir, d'un côté seulement de la route, mais entre les maisons, la traversée est tout de même à risque.

 

 

Qui peut encore dire qu'une déviation n'est pas indispensable pour le village, qui serait capable de vivre à la place de ces habitants dont les escaliers arrivent sur la route et dont les remorques des camions passent à quelques dizaines de centimètres de leur façade et c'est ainsi plusieurs fois par jour.

 

 

Châteauroux-les-Alpes… et ses commerces Pas de problème de stationnement et du monde aux terrasses À La Roche de Rame aussi c'est possible

 

 

Inconscience Il n'est pas rare de voir des véhicules doubler, y compris dans la zone 30 et jusqu'au niveau du pont du Bouchouse, où il est impossible de voir si un véhicule arrive en face à cause de la pente

 

 

 

 

Dans les 2 premières séquences de cette vidéo on peut voir la pollution engendrée par les camions, à plusieurs reprises, une situation qui ne peut plus durer pour les riverains. Dans la dernière séquence, le camion arrive assez vite dans le village, il freine en passant devant le panneau 30 mais roule quand même à plus de 40 km/h, il me distance d'ailleurs alors que je roule entre 30 et 35 km/h, on le voit très bien à la sortie de la zone 30, il est déjà loin.

 

 

 

 

Ce poids lourd est passé sans problème à La Roche de Rame, à peine un petit ralentissement au moment ou il croise un véhicule, par contre la suite aurait pu très mal se terminer. Dans la ligne droite de Pra-Reboul un premier avertissement, la deuxième remorque se met à se balancer, le chauffeur ne ralentit pas, il roule environ à 80 km/h, passé le pont de Pra-Reboul la remorque se balance de gauche à droite de façon très inquiétante, le chauffeur a cette fois compris la leçon, il lève le pied et ne dépassera pas les 70 km/h. Le drame a été évité de justesse, la remorque aurait pu touché le camion arrivant en sens inverse. Cela aurait pu arriver à l'entrée nord du village, un endroit où les camions arrivent très souvent assez vite