TF1

 

Le 14 juin notre association à pris contact avec la rédaction de TF1

 

"Bonjour le Journal de 13h sur TF1, bonjour Monsieur PERNAULT,

Nous étions un charmant petit village situé au bord d'un magnifique lac naturel où enfants et touristes côtoyaient langoustines et grenouilles dans une eau pure et limpide... Cela rappelle une vieille et belle chanson... d'une maison près de...

Tout cela existe toujours aujourd'hui mais le village est traversé par une vilaine route nationale (RN94) qui lie Gap à Briançon, ainsi que Marseille à Turin...

Il y a juste un gros problème: un camion ne peut croiser un autre véhicule dans la traversée du village !!! Si, si, si, vous lisez bien: même en 2018, même en France (5 ième puissance économique mondiale), même sur une route NATIONALE !!! Un camion ne peut pas croiser un autre véhicule sans risque aucun. Venez voir !!!

Et pour le malheur de ce charmant village, le développement du trafic routier est en croissance folle (parfois 20 000 véhicules par jour), croissance provoquée par:

- l'arrêt du transport de marchandises par la SNCF,

- la suppression de 50% des TER par la Région SUD, ex-PACA,

- les nombreuses difficultés de circulation sur les autres axes départementaux (fermeture du col de Larche aux poids lourds, ...) qui ramènent le trafic sur notre belle (???) nationale,

- et l'augmentation naturelle des déplacements sur cet axe UNIQUE entre Gap et Briançon et PRINCIPAL entre Marseille et Turin.

Les conséquences sont nombreuses et gravissimes:

- insécurité totale pour les piétons qui NE PEUVENT PAS emprunter la route, sauf s'ils sont candidats au suicide (!),

- développement de toutes les pollutions (sonores, visuelles, olfactives) et les nuisances pour la santé (particules fines),

- fermeture de TOUS les commerces (dans les années 70 et 80, existaient deux hôtels, deux épiceries, une boulangerie, une boucherie, deux restaurants, trois bars, un tabac,...): cette fermeture n'est pas provoquée uniquement par la présence de la route nationale mais sa présence provoque danger, pollution, difficultés de stationnement et contribue fortement à la décrépitude du village où 40% des logements en bordure de la route sont...inoccupés !!!

- diminution de l'agrément touristique représenté par le lac et son camping de toute beauté: quand poids lourds et motards, mais aussi tous autres véhicules, longent le lac, imaginez-vous la musique magnifique des bruits de montée en puissance des moteurs, l'émanation soudaine de milliards de particules fines, la vision de monstres routiers longeant à 90 km par heure un lieu fréquenté par de multiples bambins ???

Alors venez-vite nous voir. Nous vous invitons à partager ces instants de stress, d'inquiétude, de malaise, d'insécurité, de...mort annoncée dans un village tellement attirant voilà peu. Mais aussi d'ESPOIR pour que cette situation change profitablement pour tous.

Nous sommes une association DEVIATION-LRDR (comme La Roche de Rame), créée en mai 2015, et forte aujourd'hui de 2200 membres (la population de LRDR ne compte que 865 habitants , INSEE 2018). Nous demandons la réalisation d'une déviation de la RN 94 (attendue depuis 1955 et étudiée sans cesse et sans cesse reportée) pour permettre la revitalisation de notre cher village (comme tous ceux avoisinants qui bénéficient déjà d'une déviation de la RN: St Crépin, Châteaurous-les-Alpes, St Martin de Q., St Blaise-Chamandrin, ...).

J'attends votre appel. Avec toutes nos espérances, cordialement.

Jeff ALBRAND 06 16 65 90 45

Président de l'association DEVIATION-LRDR"


   

 

JT de DICI TV

La déviation de La Roche de Rame évoquée au journal de DICI TV le 19 décembre 2017
À écouter à partir de 8mn15
https://www.dici.fr/replay/2017/12/20/jt-d-tv-19-decembre-2017-1089471

Nous vous rappelons notre pétition
https://www.change.org/p/renaud-muselier-pr%C3%A9sident-de-la-r%C3%A9gion-provence-alpes-c%C3%B4te-d-azur-pour-la-d%C3%A9viation-du-village-de-la-roche-de-rame

L'Écho des communes, Alpes 1

Le troisième épisode de l'écho des communes d'Alpes 1 était consacré à la déviation.
L'occasion pour notre Président de faire le point sur le dossier et sur la position de l'association.

Tour de France

Les médias locaux étaient destinataires du courrier (voir dans la rubrique "Agenda") envoyé par notre association aux organisateurs du Tour de France.

Retrouvez ci-dessous la liste de ceux ayant relayé l'information.

REPORTAGE FRANCE 3 PROVENCE ALPES

Le 11 avril une équipe de France 3 Provence Alpes est venue faire un reportage à La Roche de Rame au sujet de la déviation. Reportage diffusé le jour même au journal régional de 19h. Interview du Président de l'association, de Michel Frison, maire de La Roche de Rame, et de Francis Massieye, l'un des riverains de cette route nationale traversant le village et sans aucun doute le plus concerné puisque ses escaliers arrivent directement sur la route, absence totale de trottoirs.

 

À voir à partir de la 11e minute

Lettre aux candidats à la présidentielle

Une lettre recommandée a été envoyée aux candidats à l'élection présidentielle afin de connaître leur positionnement sur la déviation de La Roche de Rame. L'occasion aussi, pour le Président de l'association, de rappeler notre souhait d'une déviation et non d'un aménagement, comme le souhaite le conseiller départemental Jean Conreaux.

http://www.dici.fr/actu/2017/04/04/hautes-alpes-l-association-deviation-de-roche-de-rame-envoie-une-lettre-aux-11-candidats-991370

Nous vous rappelons à ce sujet notre PÉTITION, n'hésitez pas à la signer et à la partager.

Réunion du 28 novembre 2016

Radio Zinzine à La Roche de Rame

Le 22 octobre 2016, à l'occasion de la transhumance de Longo Maï, Radio Zinzine faisait son émission en direct de La Roche de Rame, l'association Déviation-LRDR y était invitée.

Télécharger
Radio Zinzine.mp3
Fichier Audio MP3 12.0 MB

Conseil Départemental

En fin de séance du Conseil Départemental ce vendredi 21 octobre, les élus ont interrogé le Préfet sur plusieurs dossiers dont celui de la déviation de La Roche de Rame.

Le Préfet admet que le croisement de 2 camions est difficile, nous rajouterons qu'il est même impossible à un endroit bien précis et qu'il est obligatoire pour l'un des 2 camions de devoir faire une marche arrière pour que le croisement puisse se faire. Par ailleurs nous rappelons que l'association refusera un aménagement de l'actuelle route, seule une véritable déviation devant faire l'objet d'études.

Dauphiné Libéré du 22 octobre 2016

Inscriptions des études

La déviation de La Roche de Rame, "Un vrai bon dossier"

C'est ce qu'indique Joël Giraud, Député, lors de son interview à DICI TV

Nous l'espérons aussi.

http://www.dici.fr/actu/2016/09/08/hautes-alpes-depute-giraud-rentree-d-906934

"Merci d'avoir oublié la déviation de La Roche"

Voici les propos de Jean Conreaux, conseiller départemental, adressés à son Président Jean-Marie Bernard.

 

L'association remercie Jean Conreaux pour sa prise de position et espère que l'ensemble du Conseil départemental soutiendra ce projet tant attendu, par les habitants de La Roche de Rame mais aussi par tous les utilisateurs de cette route. Il s'agit d'une priorité pour la sécurité des personnes, le développement du village et le désenclavement du nord du département.
Nous rappelons que l'inscription au CPER 2015/2020 des études de cette déviation nous est promise depuis quelques mois par Stéphane Bouillon, Préfet de Région, Joël Giraud, Député/Maire et Jean-Michel Baylet, Ministre de l'aménagement du territoire. Nous attendons impatiemment l'officialisation de cette annonce.

L'association fête sa première année

La déviation au Conseil départemental

Dans son édition du 29 juin 2016 le Dauphiné Libéré fait état de la déviation de La Roche de Rame, sujet abordé en séance plénière au Conseil départemental. À l'heure où les études ne sont pas encore inscrites au CPER 2015/2020 et donc où aucun budget n'est encore annoncée concernant la réalisation de la déviation, il nous semble prématuré de parler de travaux pharaoniques. Le village de La Roche de Rame mérite une véritable déviation, pour la sécurité de ses habitants, son développement et le désenclavement du nord du département. Nous déplorons les propos de Gérard Fromm et lui rappelons que ni l'association, ni la municipalité, n'accepteront une solution économique, c'est à dire un aménagement de l'actuelle route.

La Sénatrice Patricia Morhet-Richaud est intervenue auprès du préfet de région.

Le Dauphiné Libéré du 22 avril 2016

Reportage DICI TV - 6 avril 2016

Rencontre avec la Sous-Préfète

Ci-dessus, Dauphiné Libéré du 5 avril 2016

 

Compte-rendu de la réunion du 31/03/2016 organisée par Madame Isabelle SENDRANÉ, sous-préfète des Hautes-Alpes, en mairie de La Roche de Rame.

A cette réunion étaient présents avec Madame la Sous-Préfète, la Municipalité de La Roche de Rame représentée par son Maire, Monsieur Michel FRISON et son premier adjoint, Monsieur Jean-Robert RICHARD et l'association DEVIATION-LRDR représentée par son Président, Monsieur Jeff ALBRAND et son Secrétaire Général, Monsieur Steeve PEYRON.
Malheureusement la DIRMED et le Directeur du Cabinet du Préfet n'ont pu participer à cette réunion.

Un tour d'horizon détaillé des nombreuses zones accidentogènes (un dossier constitué par l'association DEVIATION-LRDR a été remis aux participants) de la RN 94 a été réalisé. Sur plan, en Mairie dans un premier temps, puis sur site où Madame la Sous-Préfète a pu constater et photographier les dégâts matériels et fonciers déjà observés depuis des années.

Aucun accident mortel récent n'est à regretter et c'est heureux.
Mais c'est normal puisque aucun piéton n'ose emprunter la RN dans sa traversée épineuse du village. Mais devrons nous attendre une ou plusieurs morts pour que l'Etat et la Région se décident enfin à réaliser la déviation de la RN 94 à La Roche de Rame ?
Il y a aujourd'hui « non assistance à village en danger » !
Y aura-t-il « non assistance à personnes en danger » ? et les procès qui suivraient ?

Heureusement Madame la Sous-Préfète prend les choses en main et nous faisons confiance à sa détermination pour que les décisions favorables soient prises sans tarder.

L'association DEVIATION-LRDR a d'ailleurs proposé une réunion très rapide de tous les acteurs concernés.

 

Ci-dessous, dossier remis aux participants à cette réunion.

Télécharger
Dossier reunion sous-prefete.pdf
Document Adobe Acrobat 5.1 MB

Pour Chantal Eyméoud, la déviation de La Roche de Rame est une priorité

Dauphiné Libéré du 4 avril 2016

Rencontre avec Anne-Marie Forgeoux

Rencontre avec Anne-Marie Forgeoux, maire du Monêtier-les-Bains, conseillère régionale, présidente du comité de montagne pour la région.

Article Dauphiné Libéré du 29 mars 2016

ÉLECTIONS RÉGIONALES (suite)

L'association DEVIATION-LRDR avait sollicité les listes candidates aux élections régionales afin de connaître leur positionnement par rapport à la déviation de La Roche de Rame.
Vous trouverez ci-dessous la réponse, reçue ce jour, de Anne-Marie FORGEOUX, Maire du Monêtier-les-Bains, pour la liste de Christian ESTROSI.

Interview RAM

Interview de Jean-François Albrand, Président de l'association, diffusé ce jour sur la Ram Embrun. Une demi-heure d'interview pour faire le point sur les différentes actions entreprises à ce jour et celles à venir.

www.ram05.fr/podcastgen/?name=2015-12-05_corinne-parole_donnee_jf_albrand_deviation_ldr-2015.mp3

ÉLECTIONS RÉGIONALES

L'association DEVIATION-LRDR avait sollicité les listes candidates aux élections régionales afin de connaître leur positionnement par rapport à la déviation de La Roche de Rame. Voici la première réponse, reçue vendredi 4 décembre, de la liste de Christophe Castaner.

Le Président de DEVIATION-LRDR au micro de Dici Radio

Jean-Claude Eyraud, invité d'Alpes 1

Jean-Claude Eyraud (conseiller municipal et communautaire de Gap) était l'invité d'Alpes 1 vendredi 23 octobre, jour du dramatique accident de car en Gironde.
Il se demande pourquoi il y a encore des points noirs comme celui de La Roche de Rame au XXIe siècle.

Précisons que DEVIATION-LRDR est une association, pas un collectif. Le conseil d'administration œuvre au quotidien auprès des particuliers, entreprises et élus, afin que ce projet soit porté par tous et permettre sa réalisation dans les meilleurs délais.
Extrait de son interview.

https://www.youtube.com/watch?v=1z2z779kV0w&feature=youtu.be

Inscription des études au contrat de plan État/Région 2015/2020

L'annonce de l'inscription des ÉTUDES de la déviation (et non de la déviation elle-même) au contrat de plan État/Région 2015/2020 est une très bonne nouvelle, une étape obligatoire dans le processus de réalisation de la déviation.
L'association tient à remercier tous ses adhérents pour leur confiance depuis le début. En seulement 4 mois un grand pas a été franchi, merci à vous.

Réunion du Conseil Départemental

Jeudi 17 septembre 2015 avait lieu à L'Argentière La Bessée une réunion sur les transports organisée par le Conseil Départemental.
Nous tenons à préciser que grâce à l'aimable intervention de Jean Conreaux, conseiller départemental, le Président de DEVIATION-LRDR a pu présenter, lors de la réunion qui a suivi celle des transports, pendant environ 10 mn la raison d'être de l'association et ses objectifs, en particulier ceux liés à l'article 2 des statuts. Nous tenons à souligner que tous les élus présents et plus particulièrement Jean-Marie Bernard, Président du Conseil Départemental, Marcel Cannat et Patrick Ricou, vice-présidents du Conseil Départemental ont appréciés notre démarche et nous attendent pour de prochaines rencontres sur le sujet de la déviation.

Oui il faudra une déviation et qui se trouve du bon côté de la route !

Propos de Joël Giraud, Député-Maire, lors de l'inauguration de Lucéo

Rendez-vous avec le Préfet de Région

22 septembre 2015 - Michel Frison annonce sur DICI son souhait de voir inscrite l'étude de la déviation au PDMI (Programmes de modernisation des itinéréraires routiers).

http://www.dici.fr/actu/2015/09/22/deviation-de-roche-de-rame-michel-frison-joel-giraud-rencontrer-prefet-de-region-646745

La déviation de la Roche-de-Rame, une nécessité pour le village et le département

Inauguration Lucéo

L'association DEVIATION-LRDR était présente lors de l'inauguration de Luceo, la pépinière d'entreprises à La Roche de Rame, représentée par des membres du bureau vêtus de tee-shirt rouge avec l'inscription : LA ROCHE DE RAME DEVIATION : URGENCE.

Michel FRISON, maire de la commune, Jean CONREAUX, conseiller départemental et Joël GIRAUD, député-maire de L'Argentière-la Bessée ont tous les trois indiqué leur souhait de voir se réaliser la déviation.

Après une visite des lieux le dialogue s'est poursuivi autour d'un buffet à proximité des anciennes écuries transformées en maison des associations.

Dauphiné Libéré - 2 août 2015

Dauphiné Libéré - 1 août 2015

Alpes 1 - Pot d'accueil 31 juillet 2015

Dauphiné Libéré - Pot d'accueil 31 juillet 2015

Dauphiné Libéré - 21/07/15

Dici Radio - 21/07/15